BAILIN & ERNEST BITTNER

 

BUSINESS FAMILIAL & PASSION POUR LA MUSIQUE …
Bailin et Ernest se connaissent depuis leurs années d’école, alors qu’ils se disputaient la meilleure salle de piano du BRG Boerhaavegasse à Vienne. Ernest a ensuite étudié la composition et le saxophone à l’Université de musique et des arts de la scène. Bailin s’est inscrite à l’Université de médecine de Vienne. Déjà au cours de leurs études, les deux fondent le centre de répétition et d’enregistrement de musique « t-on » au Naschmarkt de Vienne en 1997 avec des amis. Au même moment, Ernest accorde régulièrement des pianos. Ainsi, il a pu constater à quel point les nouveaux instruments sont inabordables pour de nombreuses familles, et l’ignorance des acheteurs sur le marché de l’occasion. L’argent le plus laborieusement épargné a disparu, et le rêve du piano aussi. Cette situation dans la ville de la musique a agacé les deux et ils étaient déterminés à changer quelque chose.

TOUT POUR LE PIANO PARFAIT …
En 1998, Bailin et Ernest ont ouvert leur première galerie PIANO à l’Andreasgasse de Vienne, près de la Mariahilfer Strasse. Sur 120 m², ils ont vendu des pianos d’occasion soigneusement sélectionnés et peu coûteux. Après leur lune de miel en 1999 en Asie, ils ont finalement réalisé qu’ils voulaient être « inspirés ». Au cours de leur voyage, ils ont visité sept usines de pianos et de nombreux magasins de pianos. Ils ont reconnu le grand potentiel des productions de pianos en Chine – malgré les énormes fossés de qualité dues au manque de normes. Ils étaient enthousiastes à l’idée d’apporter un savoir-faire européen à la Chine afin de créer une symbiose parfaite entre les connaissances techniques traditionnelles, spécialisées et la production moderne.

L’AIGUILLE DE HEUHAUFEN …
La première coopération avec une production de piano chinoise appartenant à l’État a été lancée. En raison de la bureaucratie complexe et des changements fréquents de dirigeants, on ne pouvait cependant pas réaliser d’amélioration significative pendant de nombreuses années. La recommandation d’un ami chinois de la famille amena alors le tournant décisif. Bailin et Ernest ont pris connaissance d’un fabricant privé de pièces de piano à Ningbo. C’est le début d’une coopération durable, fructueuse et intensive. Les normes de qualité élevées en Europe et les machines de précision de haute technologie de l’usine chinoise constituent la symbiose parfaite pour développer et construire des pianos de haute qualité à un rapport qualité / prix incroyable.

LA FACTURE DE PIANO EST DE RETOUR À VIENNE
Ces dernières années, Bailin et Ernest ont constamment élargi l’équipe technique internationale de FEURICH et n’ont ménagé aucun effort pour mettre en œuvre des innovations complexes en matière de piano. Avec l’ouverture du KLAVIERmanufaktur à Vienne en 2016, Bailin et Ernest ont réalisé leur rêve. D’un côté, parce que l’un des pianos les plus innovants et les plus modernes du monde voyait le jour et, d’autre part, parce que la renaissance de cette tradition historique dans la ville de la musique est pour elle une question de cœur. Les deux enfants Ennio et Loreen sont aussi enthousiastes pour la musique que leurs parents, et peuvent être trouvés tous les jours à la KLAVIER GALERIE et aux ateliers de FEURICH.

« Notre vision est la suivante : nous voulons créer des pianos avec des innovations significatives, et faire en sorte que le plus grand nombre possible de personnes qui aiment la musique dans ce monde soient remplies de leur propre piano! » (Bailin & Ernest)